Éviter la maladie de Lyme lors de vos randonnées

Éviter la maladie de LymeC’est une infection bactérienne transmise à l’homme par piqûre des tiques femelles dont 5 à 20% sont infectées. Elles puisent la bactérie dans des animaux eux-mêmes porteurs (cervidés, campagnols, écureuils, chiens, chevaux, bovins).

Caractéristiques

Cela commence par une lésion cutanée. 3 à 30 jours après, se développe un érythème chronique qui finit par disparaître. Plusieurs semaines/mois après, surviennent des lésions, douleurs articulaires, désordres cardiaques ou neurologiques. Enfin, cela peut mener, des mois/années après, à une atrophie de la peau et des atteintes neurologiques plus graves.

État de la maladie

Elle est en développement : 27000 cas annuels en France, l’Alsace en totalisant la moitié, suivie par l’est et le centre. Elle se raréfie sur le pourtour méditerranéen et au-dessus de 1200m d’altitude.

COMMENT ÉVITER DE LA CONTRACTER ?

Rappelez-vous ceci : les activités à risque sont celles favorisant des contacts avec les tiques : travaux agricoles, chasse, promenades en forêt ou dans les landes. Les tiques sont actives du printemps jusqu’à l’automne:

  • Portez des habits longs, fermés, couvrants. Rentrez votre pantalon dans vos chaussettes.
  • Sachez où marcher : au centre des chemins, en évitant herbes hautes, broussailles, tas de feuilles mortes.
  • Utilisez, dans les zones à risques, un insectifuge spécial sur la peau et sur les vêtements.

– Examinez-vous et examinez les enfants (et les animaux qui vous ont accompagnés) après une promenade car on ne se rend pas forcément compte qu’on est porteur d’une tique. Sachez aussi que si vous passez vêtements et sacs dans votre sèche-linge, température maximum, pendant une heure, aucune tique n’y résistera.

Si une tique vous a piqué, elle est toujours là. Deux cas :

  • Cela fait moins de 36h : le risque est faible. Il faut donc la retirer sans l’écraser, avec une pince spéciale et/ou une pince à épiler si le rostre est resté dans la peau. Désinfectez.
  • Cela fait plus de 36h. Dans le doute, consultez le médecin qui optera probablement pour une prophylaxie antibiotique, efficace dans les 3 jours suivant l’extraction.

Et relativisez ! Continuez à vous promener en famille : on n’attrape pas des tiques tous les jours et toutes ne sont pas infectées !